Témoignage de Geneviève – école Cardinal-Roy

Témoignage de Geneviève – école Cardinal-Roy

Ma première journée au secondaire

Au premier moment où j’ai aperçu Cardinal-Roy, lors de mon test d’admission, j’ai immédiatement été frappée par la sévérité qu’imposaient les fondations de cette enceinte qui, j’avais du mal à y croire, serait l’observatrice silencieuse des cinq plus belles années de ma vie. Oui, je l’avoue, j’ai été quelque peu déçue de constater qu’au premier coup d’œil, l’école Cardinal-Roy n’avait rien d’un magnifique et époustouflant bâtiment tel qu’avait été mon établissement primaire, une vieille école, prodige et trésor d’architecture aux mille et un recoin, le tout au cœur du Vieux-Québec.

En effet, Cardinal-Roy ne sort point de l’ordinaire lorsque l’on arpente ses corridors déserts. Mais, il m’a suffi, lors de ma première journée au secondaire, de voir l’école fourmiller de vie et de remarquer le sourire qui accompagnait chaque visage pour comprendre ce qui animait cet endroit. Dès ce jour, j’étais déjà conquise par la gaieté qui fait rayonner Cardinal-Roy.

2 × 5 =